Le test rapide de Neogen® pour sulfites dans les échantillons de crevettes offre des résultats dans différentes plages de quantification : moins de 10 ppm, entre 10 et 100 ppm, et de plus de 100 ppm.

Des agents de sulfitage sont utilisés avec la crevette, le homard et les crustacés apparentés pour prévenir la mélanose. Les agents de sulfitage présentent un grand avantage pour l’industrie des fruits de mer, mais certains consommateurs sont particulièrement allergiques aux résidus de sulfites dans les aliments. Voilà pourquoi les règlements de la FDA stipulent que les fruits de mer contenant des résidus de sulfite de 10 ppm ou plus doivent être étiquetés comme contenant des sulfites.

Pour les fruits de mer, des concentrations résiduelles inférieures à 100 ppm ont été jugées adéquates pour prévenir la mélanose de diverses crevettes, des homards et d’autres fruits de mer. Un étiquetage est requis si la partie comestible dépasse les 10 ppm. Une surveillance et une vérification sont requises pour la prévention dans le cadre d’un programme HACCP dans l’industrie des fruits de mer.

Produits disponibles