Les résidus médicamenteux dans les produits animaux présentent des problèmes d’ordre sanitaire, réglementaire et commercial. Neogen® a mis au point divers tests de dépistage des résidus indésirables dans différentes matrices, notamment le sang, la nourriture, les tissus (reins, foie ou muscles) et l’urine. Ces tests sont disponibles sous forme de dispositifs immunochromatographiques de format bandelette, faciles à utiliser pour le dépistage à la ferme, et de kits de diagnostic ELISA au format Alert® et Veratox® de Neogen.

Les tests pour résidus médicamenteux de Neogen fournissent aux entreprises des outils de vérification pour la certification Never Ever 3, élevés sans antibiotiques, usage responsable d’antibiotiques certifié ou programmes sans antibiotiques. À mesure que les entreprises développent la transparence de leurs programmes, les méthodes de vérification des antibiotiques, des promoteurs de croissance ou d’autres résidus de médicaments garantissent le respect des processus, ce qui accroît la confiance des consommateurs envers les produits qu’ils achètent. Les tests de Neogen fournissent des résultats de dépistage définitifs indiquant si la viande est exempte de résidus pour les programmes préalables.

Le test du dispositif immunochromatographique de format bandelette (LFD) pour la ractopamine de Neogen en est un exemple spécifique. Ces tests sont destinés à détecter la présence de ractopamine dans les aliments pour animaux ou l’urine des bovins et des porcs. Il s’agit de tests de dépistage en une seule étape qui détectent facilement la présence de ractopamine à des niveaux fixés, et ce à la ferme. Dépistages pour porcs à 2,5 parties par milliard (ppb) ; dépistages pour bovins à 1 ppb ; dépistages dans les aliments pour animaux à 0,5 ou 4 parties par million. En plus de la version LFD, le format ELISA de Neogen est approuvé par l’USDA pour les transformateurs de bœuf, de porc ou de dinde afin de déterminer si le produit répond aux exigences d’exportation.

Solutions