Les tests rapides de Neogen® pour les promoteurs de croissance, y compris la ractopamine et le clenbutérol, permettent d’analyser des échantillons de viande et de tissus à de faibles niveaux.

La ractopamine est un médicament bêta-agoniste ajouté à l’alimentation animale pour promouvoir la masse musculaire maigre chez les animaux élevés pour la viande. Alors que de nombreux pays autorisent l’utilisation de la ractopamine dans des limites spécifiées, notamment aux États-Unis, les organismes de réglementation d’autres pays ont interdit les traces de ce médicament, notamment ceux de l’Union européenne, de la Russie et de la Chine. Les tests immunochromatographiques sur bandelette pour la ractopamine de Neogen ont pour but d’examiner les échantillons de bovins et de porcs ainsi que les échantillons d’aliments pour porcs et dindes afin de détecter la présence de ractopamine. Il s’agit de tests de dépistage en une étape qui détectent facilement la présence de ractopamine à des niveaux fixés. Le test de dépistage de la ractopamine pour les porcs dépiste à 2,5 parties par milliard (ppb) ; le test pour les bovins dépiste à 1 ppb ; et le test pour les aliments des porcs et des dindes dépiste à 0,5 ou 4 parties par million (ppm). Neogen propose également son micropuits pour ractopamine ELISA afin de tester l’urine et les tissus de bovins et de porcs, validé par l’USDA.

Le clenbutérol est un bêta-agoniste présentant des similitudes avec la ractopamine et le zilpatérol, mais dont les effets sont plus puissants et plus durables. L’utilisation de clenbutérol n’est pas approuvée chez les animaux destinés à la consommation dans de nombreux pays comme les États-Unis, le Canada et le Mexique. La FDA classe le clenbutérol en tant que médicament à usage restreint pour traiter les chevaux, et uniquement sur ordonnance. En outre, le clenbutérol est un médicament thérapeutique contre l’asthme dont l’utilisation chez les humains est approuvée dans certains pays d’Europe (Bulgarie et Russie) et en Asie (Chine).

Produits disponibles